Comment protéger votre réseau wi-fi en 5 étapes

 

27Il est impossible de contrôler la portée de votre réseau sans. Il s’étend au-delà des murs de votre maison et vous devez savoir qu’il existe des pratiques destinées à découvrir des réseaux wi-fi faiblement sécurisés pour ensuite effectuer des actions malveillantes.

Le WEP et le WPA sont des sécurités, mais ils comportent certaines failles qui rendent le piratage de notre connexion plutôt simple pour les initiés. Voici donc 5 points qui vous permettront de consolider la sécurité de votre réseau sans fil.

1. Passer au protocole WPA2

On appelle ça « chiffrer son réseau wi-fi ». Ce chiffrement s’utilise grâce à la mise en place du protocole WPA2, et surtout pas le protocole WEP.

reseaux wifi securise

Pour connaître le protocole que vous utilisez et éventuellement passer au WPA2, il faudra tout d’abord accéder au panneau d’administration de votre modem. Vous trouverez facilement l’option concernant les protocoles de chiffrement et vous passerez donc, si ce n’est pas déjà le cas, en WPA2.

Ce protocole permet de rendre invisible des données qui pourraient être interceptées. Il faut savoir que parmi ces données peuvent se trouver des mots de passe ou d’autres informations confidentielles, cette première étape est donc particulièrement importante.

2. Changer les mots de passe de votre box

Chez de nombreux opérateurs, vous recevez au moment de votre inscription un mot de passe par défaut. Il est très souvent envoyé par mail et peut donc être trouvé facilement par un pirate. Pensez donc à changer ce mot de passe rapidement.

Choisissez un mot de passe relativement compliqué et assez long, il ne devra en aucun cas être enregistré sur le navigateur.

3. Faire les mises à jour de votre box

Si sur les modems les plus récents, les mises à jour sont généralement automatiques, d’autres modems plus anciens réclament une attention plus particulière. Les fournisseurs d’accès mettent régulièrement à disposition de leurs abonnés, des mises à jour logicielles, qui sont parfois liées à la sécurité. Pensez donc à vérifier régulièrement, et à effectuer ses mises à jour aussi tôt que possible.

4. Changer le nom de son réseau wi-fi

Un nom de réseau par défaut (SSID), indique à un potentiel pirate que vous êtes débutant et que vous ne prenez pas réellement la sécurité de votre réseau au sérieux. C’est une bonne raison pour lui de se lancer dans votre piratage.

En Changeant, le nom de votre réseau, vous ne gagnerez pas énormément en sécurité, mais c’est un moyen de dissuasion plutôt efficace, la plupart des pirates cherchant les cibles les plus faciles.

Pour changer le nom de votre réseau, il suffira de passer par le panneau d’administration de votre modem.

5. Ne pas inclure de données personnelles dans le SSID

ssid

Même si vous avez changé son identifiant, le SSID peut rester attractif pour certains pirates selon le nom que vous lui donnerez. Si vous choisissez un nom du style « cabinet comptable Dupont », vous offrez de nombreuses informations qui permettront au pirate de savoir que le réseau vous appartient et qu’il est lié à votre société.

Utilisez donc un identifiant plus vague, qui ne définit pas votre activité et qui ne vous désigne pas. Ce n’est pas une astuce infaillible, mais c’est toujours mieux de ne pas être trop facilement visible.